Culturadio

CultuRadio est un projet de médiation culturelle, mené par l’association ParticiMedia en partenariat avec Radioschule klipp+klang. C’est une invitation faite à un groupe de personnes à pratiquer le journalisme culturel au cœur même des institutions par l’intermédiaire d’une émission radio. Son but est de susciter une rencontre entre un groupe d’amateurs de radio et le milieu artistique . Il s’agit d’offrir aux participants une première approche de la création, de leur faire découvrir et pratiquer plusieurs formats radiophoniques axés sur le journalisme culturel. C’est aussi l’occasion pour eux de développer leur regard personnel sur l’art et de trouver le moyen d’en parler à un nouveau public d’auditeurs. CultuRadio, c’est également l’envie de fédérer différentes structures culturelles autour d’un même projet de médiation.

Lors de la dernière édition 2017-2018, CultuRadio a été présent au festival JazzOnze+, aux Urbaines, aux Printemps de Sévelin, au Programme Commun (Théâtre Vidy-Lausanne et Arsenic) et à la Fête du Slip. Trois équipes se sont succédées, réunissant une trentaine de participants de 17 à 51 ans, qui ont eu l’occasion de (re-) découvrir la culture par le biais de la radio. 14 émissions en direct ont été réalisées et une cinquantaine d’acteurs culturels ou artistes ont pris part aux émissions. Le projet s’est aussi déployé sous différentes formes en dehors du Canton (en Valais, au Théâtre Du Crochetan lors du Festival En Cirqué et à Fribourg pour le Belluard Festival).

Cette cinquième édition, répartie sur plusieurs sessions, verra différents groupes de participants investir chaque fois un nouvel événement culturel pour transmettre en direct, sur les ondes et le web, leurs regards sur la création contemporaine.

Tout en restant à leur disposition pour les guider, le défi de CultuRadio est de laisser les participants construire leur discours à partir de leur propre expérience, en s’appuyant sur le partage au sein du groupe. La singularité du projet réside dans la responsabilité et la totale autonomie d’action laissées aux participants pour penser et réaliser le programme radio autour de la programmation des partenaires. Ce projet répond, par ailleurs, à une fonction déconstructiviste de la médiation culturelle :

°Le projet est centré sur les besoins des membres du groupe d’utilisateurs et non sur les besoins des théâtres et des partenaires.
°La motivation des partenaires n’est pas uniquement d’accroître son public, mais d’apprendre à travers le regard et les actions du groupe et d’y puiser des impulsions.
°Le groupe est indépendant et considéré comme un partenaire, c’est-à-dire qu’il n’a pas pour fonction d’être le porte-parole de l’institution et de sa programmation. Cette autonomie et cette indépendance lui permettent d’être centré sur l’expérience esthétique.
°Ces critères permettent de s’écarter d’une médiation explicative pour favoriser une médiation participative.

La question centrale reste :
« Comment parler d’un spectacle / d’une œuvre ? »

Les participants sont amenés à parler de spectacles et d’œuvres dont ils ne connaissent rien et doivent inventer une approche personnelle. Il ne s’agit donc pas de leur donner des clés de lecture formatées ou de tenter d’en faire des experts des arts de la scène, mais de partir de là où ils viennent et de les accompagner dans leurs découvertes.
L’idée est de déjouer le rapport entre ceux qui savent et ceux qui ne savent pas. L’objectif est d’inventer un autre langage que celui utilisé dans le milieu artistique et de trouver d’autres modes pour mettre en question et faire partager les spectacles.

La formation

Réussir des émissions de radio en direct qui aient de la tenue, du contenu, qui offrent une palette de formats et de styles radio demande une brève mais intense formation avant les directs. Ainsi, chaque session débute par un week-end complet de formation (samedi & dimanche) à la maison de quartier Pôle Sud, incluant les cours dans l'encadré ci-dessus.

C’est aussi l’occasion pour les participants de rencontrer les responsables des lieux ou festivals partenaires et de découvrir des œuvres contemporaines par le biais d’ateliers et de spectacles.

L’une des particularités de cette radio participative repose sur son aspect in situ. CultuRadio est une radio mobile qui vient prendre place au cœur de l’activité de la manifestation hôte. Lors des émissions en direct, les participants, animateurs et invités, font face au public présent qui est invité à venir les voir et les écouter. Des enceintes permettent également de diffuser l’émission plus largement dans le festival. Ces émissions en direct sont un des moments forts du projet où les participants se confrontent au public, sur place au festival et sur internet. Les participants décident du contenu des émissions qu’ils produisent et sont complètement autonomes dans leurs choix. Ainsi, les émissions pourront prendre différentes formes et durées, se tenir en amont ou en aval du spectacle choisi (annonces ou critiques). A la fin de l’émission, le contenu est ensuite découpé en podcasts et diffusé sur le site de CultuRadio, dans une plage de la radio associative Radio Django et, si désiré, il peut aussi être diffusé sur le site de la manifestation hôte.

L’équipe encadrante travaille en collaboration avec les responsables de la médiation et/ou les directrices et directeurs des différents festivals et lieux d’accueil. Grâce au groupe des médiateurs partenaires, le travail des participants comprend également la visite des espaces, les contacts avec la billetterie et les artistes, ainsi que la rencontre des professionnels œuvrant au bon fonctionnement des manifestations.

CultuRadio est un projet sur-mesure pour chaque structure partenaire. Les émissions ainsi que les formes de partenariats sont construites en fonction des spécificités de chaque lieu.

Fondée en 2013, ParticiMedia est l’association qui organise CultuRadio et dont le but général est « d’œuvrer à la qualité de vie par le renforcement des liens sociaux entre les citoyens ».
Active dans le domaine de la production audiovisuelle, ParticiMedia est une petite association formée d’une quinzaine de membres, et une cinquantaine de personnes actives dans les différents projets. Les axes essentiels sont l’autonomisation « empowerment » via la radio (OSEO-Vaud/SeMo Rivera, Eben-Hézer, La Place est Libre,... ) et le relai de la parole (Le Grand Direct, Cinémas d’Afrique, associations culturelles, sociales et communautaires,...).
En 2017, l’association a formé 100 personnes au média radiophonique, dont notamment 57 jeunes de moins de 20 ans. Elle a donné la parole à plus de 120 invité.e.s, dont 90% sont des acteur.rice.s provenant du tissu associatif local et régional. Au total, elle a produit plus de 300 heures d’émissions et atteindre plus de 2000 personnes chaque mois sur Internet.

www.particimedia.ch

L'école de radio klipp + klang est une association qui forme les producteurs de stations de radio locales non commerciales.
Elle a été fondée il y a 25 ans dans le cadre de UNIKOM (Union des radios locales non commerciales). Aujourd’hui, ses programmes de formation font partie intégrante de l’offre pour les journalistes et animateurs de toutes les stations de radio en Suisse alémanique.
Pour CultuRadio, klipp + klang soutient les aspects pédagogiques et collabore étroitement avec ParticiMedia. Des manuels ont été traduits et adaptés, et le « petit manuel du CultuRadieu. se.x » est le fruit de cette collaboration. Les formateurs ont également participé aux offres de klipp + klang, pour des échanges de pratique concernant les méthodes de formation, les outils techniques et d’autres domaines.
L’école de radio klipp + klang a trois sections :
°Formation à la radio pour les formateurs, les animateurs et les journalistes
°Offres radio et audio pour les enfants et les adolescents, les écoles et les entreprises de formation
°Projets radio avec des personnes ayant un accès limité aux médias (projets d’autonomisation)

klippklang.ch